Le petit trou qui rassure la DREAL

Avant le petit trou pour rassurer la DREAL #amiante

le futur site d’amiante à Niederbronn-les-Bains, vu du ciel en juin 2017.

Nous avons reçu ces photos prises par un engin volant le jour du 4 juillet, quand nous étions au tribunal pour juger de la suspension des travaux.
Chers amis, nous nous interrogeons : Mais où est donc ce fameux bassin de décantation étanche expertisé par l’ingénieur de la DREAL ? Où sont les filtres ?

Est-ce ce petit trou creusé à la pelleteuse qui a fait basculer le jugement du tribunal  ? L’eau qui va sortir de ce petit bassin creusé va donc être suffisamment pure pour être digne des rivières et du sous-sol du Parc Naturel des Vosges du Nord ? Est-ce LA SOLUTION qu’ont trouvé tous les experts qui soutiennent ce projet ?

Est ce petit trou qu’on montrera aux curistes inquiets et aux consommateurs d’eau Celtic  pour leur prouver qu’ils sont bien dans une STATION VERTE ?

LACH un BISSEL comme disent les alsaciens.

Heureusement, nous avons déposé 2 référés au tribunal administratif. Celui qui a été jugé le 4 juillet est le référé de suspension des travaux.
Reste encore à juger le plus important : le référé de plein contentieux, qui décidera si l’enfouissement de 150 000 tonnes d’amiante lié ou friable* a sa place dans le PARC NATUREL DES VOSGES DU NORD, dans la station thermale de Niederbronn-les-Bains.

Vue du ciel, le nouveau petit trou carré qui rassure la DREAL #amiante

Vue du site SOTRAVEST le 4 juillet 2017 #amiante petit trou en vue !

Bienvenue à Niederbronn

Qu’est ce que la DREAL ?

*Amiante lié et amiante friable sont classés avec le même degré de dangerosité depuis l’article  R541-7 de juin 2016. (antérieur à l’arrêté préfectoral de juillet 2016)